Une terre de savoir

Au chapitre de l’éducation primaire et secondaire, près de 15 000 élèves sont accueillis chaque année dans l’une ou l’autre des écoles publiques et privées de Saint-Hyacinthe.

En ce qui a trait à l’enseignement et à la recherche, le Quartier des études supérieures de Saint-Hyacinthe regroupe trois institutions d'enseignement supérieur (collégial et universitaire), soit la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal (la seule de langue française en Amérique), le Cégep de Saint-Hyacinthe et l’Institut de technologie agroalimentaire. Le secteur de la recherche en constant développement s’appuie sur des piliers dans le domaine, comme le Centre de recherche et de développement sur les aliments (CRDA), l’Institut de biotechnologie vétérinaire et alimentaire (IBVA) et le Centre d’insémination artificielle du Québec (CIAQ) où a été réalisé, en 2000, le premier clonage animal au Canada.

Le Cégep de Saint-Hyacinthe occupe d’ailleurs le 1er rang au Québec et au Canada pour le volume de ses activités de recherche.